Una noche con sabrina love

jeudi 20 déc 2018

Una noche con sabrina love

Dès la première page, la rapide zappage à la tv annonce déjà le rythme du roman.
Tous les "tópicos" sur les hommes argentins y sont.
La présence constante des références au sexe, la drague, partout.
Et le livre représente bien la vie en Argentine, dans les petits villages perdus comme en "Capitale".
L'ado vierge veut connaître bien sûr le sexe, mais aussi la vie de la capitale, autre chose.
Le long parcours parsemé d'embûches fait penser au film argentin El camino de San Diego. J'ai bien cru qu'il allait renoncer.
A la fin, oui, il passe une nuit avec elle, mais... tout ça pour ça...
Il découvre la tendresse, se doucher ensemble, assister au maquillage...
Des récits de rêves entrecoupent les chapitres, je n'ai pas su pourquoi.

Une phrase, de 1997 semble-t-il, date de l'écriture du livre, dans la version espagnole, page 66:
"Este país se va al tacho, flaco, no sirve, hay que borrar y empezar todo de nuevo".
Toujours d'actualité, et pas seulement en Argentine.

 

Pour SALSA, Isabelle

Una noche con Sabrina Love

J'a adoré ce livre.
Il a beaucoup de qualités, il est court, il est drôle, plein d'imagination, plein de rebondissements.
Il est bien écrit et se lit facilement.
J'ai lu la version en espagnol, mais Hélène a trouvé la version française très bien traduite.

Comme le dit Isabelle, plus que l'histoire d'un adolescent, c'est une fresque de l'Argentine et des argentins.

A lire sans réserve .

Gabriel

NB : en plus j'y ai appris une nouvelle expression : faire du stop, en Argentine , se dit "ir a dedo".

publié le jeudi 20 déc 2018

Nos coordonnées

Association SALSA
Sète Amérique Latine Semaine Artistique
Tél : 06 29 58 28 53
Email : contact@seteameriquelatine.fr

Réseaux sociaux

© 2019 S.A.L.S.A. - Tous droits réservés

Belle soirée Argentine le 20 Janvier avec Judith Maian et Frédéric Penas qui ont eu droit à une standing ovation de la part  des quelques 100 spectateurs présents à la salle Tarbouriech au Théâtre de la Mer de Sète ...


Judith