BOGOTA COLOMBIE atentat à la voiture piégée

samedi 19 janv 2019

Cet attentat qui a eu lieu jeudi 17 tôt dans la matinée avec un bilan lourd, attribué par le gouvernement à la guérilla ELN, viendrait, si cela s'avère exact comme le prétend le gouvernement, mettre un arrêt final aux négociations avec cette guérilla. Ces négociations ont été ouvertes par le précédent  président Juan Manuel Santos, elles sont suspendues depuis quelques temps déjà et se déroulent à La Havane. Des conséquences assez lourdes pour la population colombienne qui aspire à un pays en paix. Cela remettrait la logique de guerre au gout du jour, impulsée par l'extrême droite et par des intérêts divers, nationaux et internationaux qui en tirent profits. Par ailleurs, le gouvernement colombien demande au gouvernement cubain, pays "abritant" les délégations de négociateurs de remettre aux autorités colombiennes les membres de l'ELN (extrader). Ce qui met Cuba au rang de protecteur de terroristes, s'il n'obtempère pas.  Cuba par l'intermédiaire du ministère des affaires étrangères, a répondu qu'il s'en tiendrait au protocole d'accord signé entre l'ELN et la Colombie, protocole qui avait été signé dans des pourparlers préparatoires. Le président colombien a répondu "qu'aucun acte criminel ne pouvait être protégé par un protocole" (Télésur)

Le parti des FARC (Forces Alternatives du Commun) a condamné l'attentat, ainsi que beaucoup d'autres organisations syndicales et politiques.

La Colombie après avoir signée en 2016 des accords de paix avec les FARC (Forces Armées Révolutionnaires) est entrée dans une phase difficile. Le gouvernement n'ayant pas assumer ces responsabilités dans ce qui est prévu dans les dits accords de paix. Le gouvernement se trouve dans une situation difficile, et le pays va mal.

- Le président Duque est au plus bas de sa popularité

- Le fiscal général de la nation, Humberto Nestor Martinez trempe dans une affaire de corruption énorme dans laquelle il commence à y avoir des morts ... il devrait démissionner et cet attentat, en trouvant rapidement un coupable, auteur matériel et auteur intellectuel le relégitimerait auprès des colombiens. A savoir qu'en Colombie peu de crimes et délit amènent leurs auteurs à la justice. L'impunité est grande et il est très étonnant qu'en moins de 24h le ou les coupables aient été identifiés....

- Le même jour il y avait une grande marche de protestation qui demandait la dissolution de l'ESMAD, escadron de police spéciale anti mutinerie qui a réprimé très violemment dernièrement les manifestations estudiantines.

-Le même jour aussi, le ministre de "hacienda" déclarait que le gouvernement cédé 8.5% de ses parts d'Ecopétrol. (article 1)

- L'affaire commençant à faire de plus en plus de bruit et écho avec les faux positifs,  autour des assassinats des leaders communautaires et défenseurs des droits humains, est reléguée loin derrière.

- Faire le lien avec le Vénézuela au travers de l'ELN, n'est pas chose impossible, ce qui mettrait encore plus "d'huile sur le feu". (Victor de CurreaLugo art. 2)

Il y a eu une intervention officielle de plusieurs députés demandant au président Duque de ne pas rompre les négociations avec l'ELN, les mettre en suspens et conserver les acquis obtenus jusque là.


LUIS CARLOS PULGARÍN CEBALLOS.
"A quién conviene atentado terrorista en Bogotá?

 1. Legitima rompimiento total con diálogos  con el ELN e impone de nuevo política de Seguridad Democrática.
2. Legitima acciones de nuevas cúpulas militares, guerreristas aliados de Uribe.
3. hace señalamientos criminales sobre movilizaciones ciudadanas, caso manifestaciones y marchas de hoy en pro de desmonte del ESMAD; y contra el hampón Fiscal Nestor Humberto Martínez.
4. Distrae la atención de asesinatos de líderes sociales, de hecho se desmonta consejo de seguridad programado en Chocó para analizar el tema.
5. Sigue enervando los ánimos intervencionistas, no faltará el uribista que señale que Venezuela tiene que ver con este atentado.
6. Genera pánico en la ciudadanía justificando nuevos falsos positivos en pro de "la seguridad y el orden público".
7. Permite posicionamiento del Fiscal corrupto, distrae la atención de los procesos en su contra, porque se le da un margen de acción para salir a anunciar supuestas acciones de su fiscalía en pro de capturar culpables: Mañana esperen capturas inmediatas para dar parte positivo extra efectivo, aún condenando inocentes.
8. Un atentado terrorista en una escuela de policía, como la Escuela de Cadetes General Santander en Bogotá, tiene como fin que la ciudadanía rechace marchas y manifestaciones para pedir desmonte del criminal ESMAD. ¿A quién le interesa?"


Et, en même temps, l'ex président Alvaro Uribe Velez était au sommet organisé par le fils de Bolsonaro à Fos de Iguazù (article 3)

publié le samedi 19 janv 2019

Nos coordonnées

Association SALSA
Sète Amérique Latine Semaine Artistique
Tél : 06 29 58 28 53
Email : contact@seteameriquelatine.fr

Réseaux sociaux

© 2019 S.A.L.S.A. - Tous droits réservés

Belle soirée Argentine le 20 Janvier avec Judith Maian et Frédéric Penas qui ont eu droit à une standing ovation de la part  des quelques 100 spectateurs présents à la salle Tarbouriech au Théâtre de la Mer de Sète ...


Judith