"Avril rouge" de Santiago Roncagliolo, Traduit par Gabriel Laculli, Seuil, 2009

Un polar à recommander !

Club lecture du mardi 12 décembre 2017

Trois participants au club lecture ont lu Avril rouge de Santiago Roncagliolo  : Jocelyne et Gabriel l’ont lu en français, Isabelle en espagnol.

La première a aimé l’alternance des écritures : un déroulé « normal » de roman avec une écriture pleine d’humour, où s’intercalent des pages truffées de fautes d’orthographe, à la syntaxe approximative… Qui intervient ainsi dans l’histoire de Félix Chacaltana Saldivar, substitut du procureur dans la ville d'Ayachuco au Pérou ? un anti-héros étonnant de naïveté et de pugnacité confronté, bien malgré lui, à une série de meurtres. Le tout confère à ce roman noir une atmosphère particulière et quelque peu inquiétante qui n’est pas sans rappeler à Isabelle  le film Psychose ou encore l’écriture de Garcia Marquez. Gabriel met un bémol à cela, soulignant que l’écriture aurait pu être plus travaillée.

Tous trois s’accordent à reconnaître beaucoup de justesse dans la description de la terreur – celle du Sentier lumineux certes, mais aussi, celle impulsée par l’État péruvien et ses sbires. Et le rideau de fumée (ou la chape de plomb) que ce denier déploie pudiquement sur la réalité que vivent les villageois –  il faut que les touristes se sentent en sécurité, donc officiellement les « terroristes » maoïstes ont été éradiqués – ne trompe sans doute que les fonctionnaires de Lima qui souhaitent y croire.

L’histoire se déroule durant la semaine pascale et les références à la religion catholique abondent tout comme sont habilement décrites en regard les anciennes traditions et croyances des villageois.

Une précision particulièrement importante est apportée par Isabelle : dans la version espagnole, jusqu’aux trois-quarts de l’ouvrage des mots péruviens se glissent dans le récit nécessitant l’usage d’un dictionnaire puis progressivement on passe à une langue espagnole pure. Un état de chose non perceptible dans la traduction française.

Jocelyne, pour S.A.L.S.A.


publié le mercredi 13 déc 2017

Nos coordonnées

Association SALSA
Sète Amérique Latine Semaine Artistique
Tél : 06 29 58 28 53
Email : contact@seteameriquelatine.fr

Réseaux sociaux

© 2018 S.A.L.S.A. - Tous droits réservés

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui vous permettront de partager du contenu sur les réseaux sociaux et nous permettront de mesurer l'audience du site. Cliquez-ici pour en savoir plus sur les cookies et leur paramétrage

x